Pourquoi la démarche locavore permet-elle de préserver l’environnement ?

Ce n’est pas une nouveauté, nous revendiquons pleinement notre côté écolo ! Nous en avons fait une force, bien décidés à réduire notre impact sur l’environnement. Le cœur de notre activité se résume par le choix de nos partenaires et de nos productions locales. Notre démarche locavore nous permet de réduire considérablement notre impact écologique. Savez vous pourquoi cette démarche nous permet de préserver l’environnement ?

Une démarche locavore pour diminuer notre bilan carbone

Le grand air, les champs à perte de vue, les bons produits frais… C’est toute la base de notre concept. Nous cultivons une partie de nos produits dans notre ferme familiale à Villers-en-Arthies où avons installé notre laboratoire côté champs. Cette installation est un moyen d’avoir des produits frais et de saison toute l’année et d’éviter les transports superflus de nos produits alimentaires.

Nos enjeux sont simples :

  • Lutter contre le gaspillage
  • Limiter nos déchets
  • Optimiser notre consommation énergétique

La proximité entre nos produits et nos cuisines nous permet d’optimiser notre production mais aussi de bénéficier d’un meilleur contrôle qualité. Nous sommes attentifs au bilan carbone de notre activité de traiteur évènementiel. C’est à travers de petits gestes que nous pouvons faire la différence.

démarche locavore

Faire croître l’économie les entreprises locales

Ce que nous ne produisons pas dans nos champs nous allons le chercher dans les champs d’à côté ! Notre plus grande force est le maillage de partenaires locaux que nous avons développé au fil des années.

Il est nécessaire et important pour nous de faire perdurer ces relations économiques entre les entreprises et les agriculteurs de notre région. En plus de bénéficier de produits locaux de grande qualité, nous les préservons de trajets inutiles et superflues. Pourquoi irions nous chercher nos légumes dans le sud de la France alors que le Vexin à tout à nous offrir en produit frais et local ?

Valoriser le circuit-court c’est mettre en lumière les saveurs de notre région et pérenniser la dynamique de croissance de nos partenaires.

Agriculture locale, circuit court

Préserver l’environnement sans perdre les saveurs

Lorsque Pierre à eut cette folle idée d’installer un potager en face du laboratoire, nos chefs ont été les plus heureux ! On ne peut pas faire plus court comme circuit de production. A peine nos légumes et aromates sont récoltés qu’ils sont préparés en cuisine. Il n’y a aucune perte de goût lié au transport et surtout une récolte à point nommé et contrôlé en fonction des besoins de nos chefs.

Ce potager niché au cœur de notre ferme évolue d’année en année laissant place à de nouveaux bacs et de nouveaux rangs pour y accueillir encore plus de légumes, fruits et aromates. Pour l’heure, nous ne sommes pas encore autosuffisants en production mais l’objectif est de la rendre pour certains produits très utilisé par nos chefs comme les aromates. Favoriser ce circuit-court grâce à notre démarche locavore est notre objectif premier.

Grand Chemin Traiteur Bio- démarche locavore

Nos partenaires locaux nous aidant dans notre démarche

A travers notre démarche locavore et écoresponsable, nous mettons tout en œuvre afin de promouvoir et de valoriser les richesses culinaires du Vexin. Notre volonté se démontre par un ancrage territorial fort mais aussi par les nombreux partenariats durables que nous entretenons avec des producteurs locaux.

Pour les légumes de saisons que nous ne produisons pas, ils proviennent de la Ferme du Thil (Thil du Vexin). La crème et le beurre proviennent de Isigny-Sainte-Mère. Nous allons chercher notre miel chez les ruchers d’Alexandre à Brueil-en-Vexin. Nos fromages viennent de Guerville du Fromager Leschevin Patrick. Tous nos ovoproduits proviennent de la Ferme du Pré à Eragny sur Epte. Notre excellent pain vient tout droit de la ferme de Villarceaux, notre moutarde et nos lentilles de la ferme de la Distillerie à Gouzangrez. La mozzarella provient de Ottanta à Rambouillet, notre chocolat vient de chez Chocolat Barry à Hardricourt et nos pâtes sont faites à l’atelier M’Pâtes de l’Essonnes Saint-Cyr-La-Rivière.

Crédit photo : Caroline Ozog-Orzegowski